VirtualTryOn.fr, c'est quoi ?

Virtual Try On (VTO) est un outil web créé par un opticien, pour les opticiens. Il permet de personnaliser des montures de lunettes en ligne depuis un simple navigateur web. A l'aide de jauges, on peut agir sur les cotes A, B, D, allonger les tenons ou encore modifier l'épaisseur et les lignes du modèle. On peut également choisir la couleur de la face et des branches, inscrire une gravure personnalisée et agir sur les réglages de la branche.

Une fois personnalisé, le modèle peut être commandé directement via le site internet. Il sera alors fabriqué par impression 3D SLS de Nylon ou de manière traditionnelle par usinage d'acétate.

Pour la réalisation d'une monture sur-mesure, en dehors des possibilités offertes par le configurateur 3D, merci de bien vouloir nous transmettre une description détaillée de votre besoin, accompagnée de tout élément complémentaire qui pourrait en faciliter la bonne compréhension (dessin coté, photographie etc.), par e-Mail à l'adresse contact@virtualtryon.fr. Nous étudierons alors la faisabilité et établirons un devis.

VirtualTryOn.fr, combien ça coûte ?

L'accès au site internet est gratuit, nous demandons simplement une activité minimale de 2 montures commandées par période de 30 jours à partir du deuxième mois d'utilisation pour conserver l'accès. Seuls les produits commandés sont facturés, les tarifs sont accessibles sur le site internet aux opticiens après identification.

Aucun verre n'est vendu sur VirtualTryOn.fr, une sélection de coloris de verres est présente dans le module 3D uniquement dans le but d'aider à la prévisualisation du résultat final, c'est à l'opticien de prendre en charge la vente et la réalisation des verres.

Le miroir virtuel, comment ça marche ?

Le module 3D Virtual Try On (VTO) permet de visualiser la monture sur le client en temps réel devant une webCam, sur une photographie, ou encore un scan 3D du visage.

Pour que le rendu à l'écran soit le plus proche possible de la réalité, il faut veiller à prendre quelques précautions : bien renseigner l'écart pupillaire total sur la gauche de l'écran, et veiller à la bonne calibration. En mode vidéo, on peut ajuster finement la calibration si l'on renseigne l'écart sphénoïdal. En mode photographie, il suffit de pointer précisément à la souris la position des pupilles. Dans tous les cas, il est recommandé de travailler sur un visage positionné parfaitement de face.

Pour les clients incapables de se voir à l'écran sans leurs lunettes, le mode webCam permet d'enregistrer une courte vidéo (10s) qui sera ensuite jouée en boucle pour procéder à l'essai.

Comment utiliser le scan 3D d'un visage ?

Dans le module 3D, cliquer sur puis sélectionner le fichier .obj (modèle 3D du visage) et le fichier image (texture) générés par le scanner 3D.

Dans le cas du scanner Bellus 3D Face Camera Pro, sélectionner également le fichier .yml, ce dernier permet de positionner automatiquement le visage au bon endroit dans le configurateur 3D. Pour les autres dispositifs, il faut s'assurer avant l'import que le visage est bien positionné, c'est à dire la racine du nez au centre et le regard vers l'avant. Il faut également vérifier que l'unité utilisée est bien le mm.

Après l'import dans le module 3D, les boutons situés sur le côté droit permettent d'affiner manuellement la position et l'orientation du visage.

vto scan 3d

Quel navigateur web utiliser ?

VirtualTryOn.fr fonctionne sur de nombreux navigateurs web récents (Google Chrome, Apple Safari, Mozilla Firefox, Microsoft Edge), nous recommandons cependant la dernière version de Chrome sur PC ou Mac pour une utilisation optimale.

Si vous observez un quelconque dysfonctionnement, essayez en premier lieu de recharger la page (ctrl + F5 dans la plupart des navigateurs), puis signalez-nous l'erreur si elle persiste.

Si la monture n'apparaît pas dans le module 3D, vérifiez que webGL est bien activé en suivant ces instructions.

L'impression 3D SLS, c'est quoi ?

L'impression 3D SLS, ou frittage laser sélectif, est un procédé qui consiste à solidifier par l'action d'un laser des particules de polyamide. Il faut se représenter la monture de lunettes comme un empilement de strates très fines (100 microns). Chaque strate est obtenue en étalant une fine couche de poudre de polyamide et en l'exposant au laser qui chauffe la matière de façon sélective. En même temps que la nouvelle strate est créée par l'action du laser, elle est fusionnée à la précédente. Cette opération est répétée pour chaque strate jusqu'à l'obtention de la monture complète. Ce procédé permet d'obtenir un haut niveau de détail et une grande résistance mécanique.

vto sls hd

Les modèles imprimés en 3D sont-ils ajustables ?

Il est possible de modifier l'ajustage des montures en nylon imprimées en 3D. Il faut au préalable prendre le soin de bien faire monter la matière en température, au-delà de ce que l'on ferait pour de l'acétate.

Les prototypes FDM peuvent être légèrement chauffés mais se déforment rapidement à haute température.

Le prototype FDM, c'est quoi ?

Le prototype FDM (Fused Deposition Modeling ou Dépôt de Matière Fondue) est réalisé à l'aide d'une imprimante 3D de bureau. Son aspect de surface est strié, il est peu résistant aux chocs et à la chaleur, il sert uniquement à la vérification des cotes avant la commande du produit final réalisé par impression 3D SLS. Le prototype FDM est identique à la monture finale au niveau des dimensions et du galbe. Pour commander un prototype, il suffit de cocher la case "Prototypage rapide FDM" au-dessus du bouton "Ajouter au panier".

vto fdm

Quel est le délai de livraison ?

Pour la monture finale, le délai moyen est de 3 semaines après validation de la commande, il peut aller jusqu'à un mois en fonction de la charge de travail de l'atelier de fabrication. Pour le prototype FDM, le délai est d'une semaine.

Le fichier .STL, c'est quoi ?

Le fichier .STL permet de réaliser un prototype à l'aide d'une imprimante 3D. Le modèle 3D est galbé et équipé de charnières rudimentaires. Vous trouverez ici un exemple en téléchargement libre. Pour commander un fichier .STL, il suffit de cocher la case correspondante au-dessus du bouton "Ajouter au panier".

vto stl

Le fichier .DXF, c'est quoi ?

Le fichier .DXF permet de réaliser une monture à l'aide d'une commande numérique. Il contient les contours intérieur et extérieur de la face, le déforçage 3D de la face et le contour des branches*. Pour commander un fichier .DXF, il suffit de cocher la case correspondante au-dessus du bouton "Ajouter au panier".

vto dxf
* le dessin de la branche prévoit une longueur additionnelle de 5 mm


Vous trouverez ici plus d'informations sur l'usinage d'acétate, ainsi que tout le matériel et les consommables nécessaires.

vto acetate

Les montures sont-elles garanties ?

Les fichiers informatiques servant à la fabrication des montures sont conservés, chaque élément peut donc être reproduit à l'identique sans limite dans le temps. Les pièces sont changées gratuitement en cas de vice de fabrication, autrement la refabrication est facturée. Sur les montures imprimées en 3D, si une casse survient sur la charnière flex, celle-ci peut être remplacée. Sur les modèles en acétate, les branches doivent être commandées par paire et il est préférable de nous adresser la face pour un résultat optimal (raccord face/branche).

Comment enregistrer une création ?

Un clic sur l'icône qui se trouve sur la droite de l'écran permet d'enregistrer une création. On pourra alors la retrouver dans l'espace "Mes créations" et générer un lien de partage à envoyer au client afin qu'il puisse montrer le modèle à son entourage.

Comment dupliquer une création ?

Pour dupliquer une création déjà enregistrée, il faut y accéder soit en cliquant sur la référence du modèle dans le récapitulatif d'une commande ("Mes Commandes" / "Numero" / "Référence"), soit en cliquant sur le bouton Editer dans l'onglet "Mes créations", puis cliquer sur "Module 3D" dans la barre de navigation, cela recharge la page et le modèle peut alors être édité puis enregistré comme une nouvelle création.

Comment réinitialiser les réglages d'une monture ?

Chaque jauge peut être remise à zéro par un clic droit. Pour restaurer les transformations initiales d'une création en cours d'édition, il suffit d'actualiser la page.

Comment utiliser le rhinomètre VTO ?

Pour commencer, positionner le rhinomètre sur le sommet du nez et vérifier que les fentes correspondent à la ligne des canthi (commissures palpébrales). Si besoin, dévisser d'un quart de tour, ajuster la hauteur, puis resserrer la vis.

Faire coulisser chaque glissière pour amener les plaquettes au contact du nez. Lire sur les graduations horizontales la mesure des demi-largeurs nasales (additionner pour obtenir la largeur nasale totale).

Lire directement sur les graduations en arc de cercle la mesure des angles de face du nez. Si besoin, appliquer avec le doigt une légère pression sur la plaquette pour maximiser sa surface de contact avec le nez.

vto rhinomètre

Comment utiliser les mesures prises sur le client ?

A l'aide des jauges, il faut essayer de faire correspondre les dimensions du modèle aux mesures du nez relevées avec le rhinomètre. Dans le module 3D, il est possible de visualiser l'angle de face, la largeur nasale L et la hauteur Boxing à laquelle la largeur nasale est mesurée H en cliquant sur "Afficher les dimensions". La jauge placée sur la gauche permet d'afficher la largeur nasale à différentes hauteurs Boxing.

L'écart sphénoïdal est une mesure essentielle qui peut être relevée en plaçant les extrémités du céphalomètre à la pointe des sourcils. Le résultat esthétique optimal est obtenu lorsque la formule suivante est vérifiée : écart sphénoïdal + 2 = A x 2 + D.

vto céphalomètre